Après vingt mois de travaux, le synchrotron européen (European Synchrotron Radiation Facility ou ESRF) a repris du service le mardi 25 août. Multipliant par 100 les performances de l’ancienne machine, il devient la source de rayons X la plus puissante du monde. Mais à quoi va-t-il servir ? Un exemple dans le domaine de la recherche sur les piles à combustible, filière qui bénéficie par ailleurs du soutien du plan Hydrogène présenté par le gouvernement mardi 8 septembre.

Catégorie : Actualités de la filière

Publié le

Les travaux de Raphaël Chattot et de ses collègues du LEPMI et de l’ESRF visent justement à utiliser le platine sous une forme à la fois plus performante et durable dans le temps.

Pour en savoir plus

Source : Grenoble INP